avatar

bien-s-echauffer-avant-de-pratiquer-une-activite-sportive

28.04.2016
745 Visit
0 Commentaire
  • bien-s-echauffer-avant-de-pratiquer-une-activite-sportive

    Comment bien s’échauffer avant de pratiquer une activité sportive ?

    L’échauffement est une phase indispensable lorsque l’on pratique un sport.
    Avant de se lancer dans un effort physique, il est certes primordial de préparer son corps à l’activité en question. Mais de quelle façon s’y prendre ? Voici quelques conseils pour un échauffement réussi.





    Pour quel raison est-il indispensable de s'échauffer ?

    S’échauffer, cela veut dire se préparer à l’effort. En s’échauffant, on prépare ainsi notre corps à réagir le plus efficacement possible aux contraintes sportives qu’on va lui exiger. Comme à l’exemple du moteur d’un véhicule : on lui donnera le temps de chauffer un peu avant de lui demander d’accélérer. L’échauffement permet ainsi de limiter au maximum les blessures, en réveillant et sollicitant les différentes parties du corps dont on va avoir besoin pendant l’activité sportive.


    Les étapes d’un bon échauffement

    L’échauffement de base sera évidemment identique quel que soit l’activité. Ensuite, il nécessitera d’ajuster les exercices au sport qui sera pratiqué.





    Un effort cardiovasculaire

    Tout échauffement doit débuter par une élévation de la température corporelle, avec une action cardiovasculaire. En conséquence, durant l’exercice physique le rythme cardiaque accélère, la circulation sanguine accroît donc aussi. Le corps doit donc être en mesure d’assurer les besoins en oxygène des muscles. Un bon échauffement procurera ainsi à l’organisme de fournir plus vite à ce nécessité en oxygène. Pour s’échauffer, on peut en conséquence songer à un peu de course légère, du vélo, de la corde à sauter... L’objectif est juste de faire grimper la température globale. Au final, on doit ressentir un léger essoufflement. La séance d’échauffement va être réalisée sur une durée de 5 et 10 minutes, en fonction de l’exercice physique et du cadre. On va s’échauffer un peu plus longtemps si on est en extérieur.





    Une préparation der articulations et des muscles

    On s’accorde après à préparer les articulations et les muscles. On sollicitera les articulations avec quelques mouvements énergiques ou quelques mouvements giratoires des articulations. On pivote la tête doucement, les épaules, les poignets, les chevilles, les genoux, le bassin... On effectuera pareillement certains mouvements musculaires ordinaires, comme des squats, des fentes, des pompes et des abdos. Soyez prudent puisque, nous ne sommes qu’à l’échauffement ! Commençons doucement et ne forçons pas !







    Un travail précis à l’activité

    On terminera par un échauffement plus significatif à l’activité. En conséquence, la majorité des sports ne requièrent pas les mêmes muscles avec la même vigueur. On ajustera donc son échauffement selon les besoins de l’activité. On se combinera des mouvements, des gestes du sport en question. Exécuter des pompes à l’échauffement n’as par exemple pas réellement de logique pour un coureur qui se servira principalement de ses membres inférieurs. Contrairement pour un nageur qui utilisera davantage ses membres supérieurs, cela aura plus de sens. On parlera ainsi de gammes en athlétisme par exemple (montée de genoux, talon fesse...), d’échauffement avec ballon dans les sports collectifs ou encore d’enchaînement de figures simples et maîtrisées pour les gymnastes. L’objectif est de continuer à préparer le corps à l’activité, dans des conditions qui s’en rapprochent de plus en plus.





    Esprit au féminin vous donne quelques conseils pour un bon échauffement

    - L’échauffement doit être paisible et progressif. Plus il fait frisquet, plus l’échauffement doit être long et graduel.

    - Dans l’absolu, il faut absolument éviter d’attendre plus de 15 minutes entre la fin de l’échauffement et le début de l’activité. Le corps va se refroidir et on perd les bénéfices de notre échauffement.

    - Pour conserver les bienfaits de cet échauffement, on n’hésitera pas à se couvrir pour garder notre corps au chaud.

    - Avant de s’engager dans l’activité, on peut réitérer quelques mouvements musculaires et articulaires.

    - On peut s’étirer pendant l’échauffement, toutefois prudence : les étirements passifs réduisent le tonus musculaire. Durant l’activité, le muscle sera donc moins efficace et moins réactif. Il faut de préférence privilégier les étirements énergiques, en maintenant simplement 5 à 10 secondes.

    - On ne néglige pas de s’hydrater, de boire quelques gorgées d’eau. L’échauffement fait partie intégrante de notre effort physique, l’hydratation est donc essentielle !






    Facebook partager
    bien-s-echauffer-avant-de-pratiquer-une-activite-sportive vous utilisez ce produit,partagez votre avis et vote!
     
    Les avis des consommateurs
    Nombre de votes: 0    Enquete
    Efficacite :   
    1.1 / 5 
    Facilite d'application :   
    1.1 / 5 
    Tenue:   
    1.1 / 5 
    Odeur :   
    1.1 / 5 
    Rapport qualite/prix :   
    1.1 / 5 
     Note Globale :    1.1 / 5 
      Pub
  • Slider
    bien-s-echauffer-avant-de-pratiquer-une-activite-sportive
    bien-s-echauffer-avant-de-prat
    • yorumlar